La CEDEAO renouvelle ses juges à Lomé.

0
428

Ils sont des fonctionnaires de la plus grande organisation  économique sous régionale de l’Afrique de l’ouest.

Leur mandat de fonction  arrive à terme le 17 Juin prochain.
Eux c’est les juges du conseil judiciaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
En vue de leur replacement, le conseil judiciaire de la CEDEAO tient à partir de ce  mercredi 23 mai 2018 et ce jusqu’au 25 mai prochain à Lomé, des assises regroupant les professionnels relevant du domaine judiciaire venus des pays membres.
Il est question  en l’occurrence au cours des trois jours d’exercices, de procéder à l’interrogatoire des à des fins de recrutements des candidats présélectionnés issus respectivement de cinq pays désignés par attribution par la dernière  conférence des chefs d’Etats et de gouvernement tenue à Lomé à savoir le cap vert, la  d’Ivoire, le Ghana, le Nigeria et la Sierra Léone.
Ce processus fait suite à un appel à candidature observé dans un premier temps, qui fait suit dans un second temps par une présélection par le conseil  judiciaire.
Quartes principaux trières ont caractérisés la pré sélection de professionnels de justice à savoir être magistrat à la cour suprême de leur pays avec 20 ans d’expérience, témoigné d’une  haute valeur morale et avoir une connaissance approfondie du droit en général et en particulier du droit international.
Ces derniers, une fois retenus seront recommander à la conférence des  chefs d’Etats et de gouvernement de la communauté et  auront comme taches  pendant un mandat de 4 ans d’œuvrer avec le concours de leurs pairs pour la paix, la cohésion sociale et le développement durable.

Photo: Akakpovi Gamatho, président du conseil judicaire de la CEDEAO président les travaux

 

D’après les premiers responsables de cette réunion judicaire de haut niveau, la procédure intervient dans la dynamique  de la recherche d’une justice  plus prospère dans l’espace et répond aux exigences de réformes institutionnelles préconisées par la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement.
Son but est de renouveler la cour de justice de la Communauté oust africaine pour la période 2018-2022.
« Au cours des présentes assises le conseil entend imprimer une rigueur méritée des  populations de l’espace  aux  fins de recruter des  juges à la hauteur de leurs attentes, c’est à dire des juges compétents et de hautes valeur morale » a affirmé Akakpovi Gamatho, président du conseil judiciaire de la CEDEAO.

Le conseil judiciaire de la CEDEAO est créé en 2006  par la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement.
Il est composé des présidents des plus hautes juridictions judiciaire des Etats membres.
Sa mission première est le recrutement et la discipline des juges de la cour de justice,  l’élaboration de proposition relative au développement général du secteur judiciaire de la sous-région et le  renforcement de la coopération entre les organes judiciaires de l’espace.
Sa présidence  est rotative tout comme  celle de la présidence en exercice de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernement.

Dieudonné MESSAN

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here