Togo : AFRO BAROMETRE rend les résultats de ses enquêtes 2017.

0
595

Le réseau de recherche d’opinions publiques  panafricain Afro baromètre a rendu public  les résultats de ses sondages axés sur la période 2017.

Les investigations ont porté essentiellement sur les questions qui divisent les togolais et  nourrissent la crise socio politique en cours dans le pays en l’occurrence le retour à la constitution de 1992, la participation de la diaspora aux élections, la limitation du mandat présidentiel et la question du départ immédiat de Faure Gnassingbé comme le réclame l’opposition.

Image: Hervé Akinocho, consultant statisticien à  Afro Baromètre Lomé

Selon les experts d’Afro Baromètre, un échantillon de 1 200 togolais répartis sur les 5 régions du pays a été interrogé relativement aux sujets.

Il s’en sort à la lumière des résultats que 87% des togolais  souhaitent voir la limitation du mandat présidentiel à deux.

Sur la question du départ immédiat du président en cas de retour à la  disposition  constitutionnelle, 70%  contre 17%  des togolais pensent qu’étant donné que  le président Faure Gnassingbé  est  déjà élu à trois reprises, il ne devrait plus briguer un nouveau mandat.

Ce souhait de voir l’actuel chef de l’Etat renoncer à une nouvelle candidature en cas d’adoption de la limitation du mandat présidentiel est partagé par la moitié (53%) des partisans du pouvoir contre 90% des partisans de l’opposition.

Concernant l’ordre constitutionnel 66% de togolais se prononcent en faveur du respect des procédures inscrites dans la constitution, si un président constitutionnellement élu devrait être révoqué, contre seulement 27% qui sont pour une voie non constitutionnelle.

Relativement à la question de la démission immédiat de Faure Gnassingbé ,45% des togolais sont pour contre 41% qui rejettent cet avis.

Dans les rangs de l’opposition  sur la même préoccupation, 80% des partisans en sont favorables contre 17% des partisans du pouvoir.

A la question du retour à la constitution de 1992, 63% des togolais répondent favorables contre 11% qui manifestent un avis contraire.

Pour le vote des togolais de la diaspora, 77% des citoyens contre  14% estiment que le gouvernement devrait autoriser les ces derniers à voter lors des élections dans le pays.

Dans les rangs de l’opposition les mêmes  enquêtes révèlent que 90% des  partisans sont favorables au droit de vote des togolais de la diaspora contre 70% des partisans du pouvoir qui en sont défavorables.

D’après les premiers responsables d’Afro Baromètre ces résultats sont des destinés aux décideurs politiques, partenaires de l’Etat, aux enseignants chercheurs aux académiciens, aux journalistes, aux étudiants et au citoyen lambda dans leurs appréciations des données de la vie socio politique pour la pris des décisions à l’échelle national.

« Afro Baromètre vient informer de ce que  pensent les togolais  de ces thématiques qui occupent la vie socio politique de la nation .La résolution de la crise se trouve dans les mains des acteurs politiques qui devront décider à  la lumière de ces résultats   de la meilleur voix pour la résolution de cette crise au Togo pour le bien de tous les citoyens ». A confié

Afro Baromètre est un réseau de recherche panafricain et non – partisan qui mène des enquêtes d’opinions publiques sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques et la question connexes en Afrique. IL a pu réaliser six séries d’enquêtes dans 37 pays d’Afrique entre 1999 et 2015 et reste en attente de la 7èm qui couvre la période 2016 – 2018. Afro Baromètre procède par des entretiens face à face dans la langue de l’interviewé avec des échantillons représentatifs à l’échelle nationale.

Il est à  noter qu’une marge de plus ou moins 3% d’erreurs avec un niveau de confiance de 95% est liée à ces résultats sur le Togo.

Dieudonné Messan     

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here